Passerille

Très grand vin rare, il est le premier rouge moelleux français non muté. Elaboré à la manière d’un Sauternes, c’est un vin de folie, à commencer par les rendements, de l’ordre d’un unique verre par souche !

Il est d’un rouge d’une profondeur incroyable, presque noir. Le fruit intense évoque les fruits en gelée (groseille, cassis, mûre sauvage, framboise). La bouche est vive, les tanins sont enrobés par un beau moelleux très savoureux. Elle se prolonge avec grâce par une persistance aromatique exceptionnelle.

Accord : En règle générale il faut cultiver la liaison entre la douceur du vin et le côté fruit ou amer du plat. Dans le cas de préparation aigre-douce ou sucrée salée, le sucre doit rester très léger car le vin en amène suffisamment. Par exemple : Foie gras poêlé aux raisins, chevreuil aux airelles, fromage de chèvre affiné, Salers ou Laguiole, Roquefort, desserts au chocolat noir, soupe de fruits rouges et noirs…

Service : 10-12°.

Garde : Plusieurs décennies. Pour notre part, nous l’aimons jeune car son fruit est d’un éclat hors du commun.

passerilles